Classement des vins français en fonction de leur qualité (classification)

Jusqu’à 2009, en conformité avec la réglementation européenne, on classait les vins Français en quatre grandes familles (voir ci-dessous). Mais depuis la récolte de 2009, il y a eu une modification de la classification régie par la Commission européenne, cette dernière a évolué comme suit:

-Les Vins de Table deviennent des VSIG (vin sans indication géographique), sous la dénomination Vin de France avec ou sans mention du cépage et du millésime mais sans indication de provenance.

- Les Vins de Pays deviennent des Vins IGP (indication géographique protégée).

- Les AOC sont devenus des Vins AOP (appellation d’origine protégée).

Ruou-Vang-Phap

Vin de France (15%) (Ancienne dénomination : Vin de Table):

Vin de France est une dénomination généralement donnée aux vins dits « de consommation courante ». Il n’existe pas de définition précise pour « Vin de France». En France, on considère souvent comme des Vins de France les vins qui n’entrent dans aucune autre catégorie. Les Vins de France sont produits sans limitation de rendement et leur terroir de production n’est pas délimité. Les vins de France ont encore aujourd'hui une réputation controversée. Ces vins peuvent en effet être élaborés à partir d’assemblages de plusieurs cépages, voire de plusieurs vins. Certains sont élaborés à partir de vins d’importation.

IGP (Indication Géographique protégée) (30%) (Ancienne dénomination : Vin de Pays):

Le vin IGP est un vin de table à origine géographique. Les vins IGP doivent se plier à des critères spécifiques en fonction de leurs régions de production. Les vins IGP doivent être vinifiés et conservés à part et font l’objet d’un contrôle de leurs qualités organoleptiques par une commission spéciale de dégustation qui attribue les agréments. Il existe aujourd’hui environ 150 vins IGP.

VDQS (2%) :

La catégorie de vins d'Appellation d'origine vin de qualité supérieure (AOVDQS), ou plus souvent VDQS, est apparue pendant la Seconde Guerre mondiale et a été officialisée par une loi du 18 décembre 1949. En voie de disparition à l'horizon 2011 depuis une ordonnance de 2007, cette appellation fait partie, avec l'AOC, des AOVQPRD (Appellation d'origine des vins de qualité produits dans une région déterminée). Ces vins doivent désormais choisir entre AOC/AOP et IGP.

AOP (Appellation d'origine Protégée) (53%) (Ancienne dénomination : AOC (Appellation d'Origine Contrôlée)

Classification la plus élevée des vins en terme de qualité ,l'AOP ou AP, Appellation d'Origine Protégée (AOP). Cette catégories comprent la plupart des vins produit en France est et considérée comme un signe de qualité pour une bouteille de vin.

Pour obtenir le label AOP, un vin doit être mis en conformité avec la réglementation et soumis à un contrôle strict du gouvernement.Il existe de nombreuses restrictions, en fonction de chaque région:

  • Cépages : Un seul ou un nombre limité de types de raisins sont autorisés dans la production du vin.
  • Période de cueillette des raisins : Doivent être décidées au jour le jour.
  • Quantité récoltée: Limitée, elle est déterminée en fonction du nombre d'hectares cultivés.
  • Techniques : La production d'AOP est strictement encadrée et ne peut se faire qu'en respectant certains modes de production.

Tags :